CR Réunion du 30 mai

 Journées d’études « Écrire et penser le genre en contexte postcolonial »

Compte-rendu de la réunion préparatoire du 30 mai

  • Présentation de Thalim (Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité, UMR 7172)
  • Présentation du programme de recherche et des événements associés ( Séminaire de recherche « Performances Culturelles du Genre » / colloque (2015; Séminaire M2 genre postcolonial (U. Paris 3, 2014-2015)

  • Présentation des Journées d’études :

o «Écrire et penser le genre en contexte postcolonial» constitue un des axes de développement du programme présenté. Les Journées auront lieu les jeudi 20 et vendredi 21 novembre 2014 à l’INHA – Salle W. Benjamin.

o L’argumentaire, en ligne sur le carnet de recherche (http://gpc.hypotheses.org/journees-detudes/argumentaire) propose quatre grands axes de réflexion :

  •  Les corrélations et les négociations entre genre et nation (coloniale et postcoloniale).
  • Les modes hégémoniques et leurs formulations, la construction des subalternités et leurs modalités de résistance.

  •  Les singularités culturelles et historiques du genre et de sa formulation.
  •  Migration, voyage, exil.

    Les journées d’études ne sont ainsi pas ancrées dans un seul contexte chronologique, ni dans des aires culturelles définies et délimitées (seront proposées des communications portant sur l’Inde, le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie…).

    Nous rappelons que la date limite pour nous faire parvenir une proposition (comportant un résumé de 200 à 300 mots avec un titre et une bio-bibliographie) est fixée au 1er juillet. Les participants recevront le programme à la fin du mois de juillet.

  • Tour de table : présentation des membres associés aux journées d’études, et premières pistes de proposition de communication.
  • Organisation des journées :
    o Nous envisageons des ateliers thématiques pour structurer les journées d’études et sollicitons les futurs intervenants pour déterminer un certain nombre de mots-clés qui leur paraissent nécessaires pour aborder la réflexion :
  • résistance / censure / malentendus / subalternité
  •  domination / pouvoir / hégémonie
  • universel / particulier
  • local / global / déplacement / mobilité / tiers espace
  • temporalités (enjeux spatiaux et temporels)/ histoire
  • national / international / transnational / supranational /cosmopolitisme

o Certaines idées que nous proposons sont à débattre avec les futurs intervenants :

  • Commencer les journées par une conférence inaugurale d’une ou d’un spécialiste de la question ?
  •  Organiser une table ronde avec des éditeurs et des traducteurs ?
  • Projeter un film lors de la soirée du 20 novembre ?
  • Suites à donner aux Journées d’études :
    o La publication des journées est prévue: nous proposons aux intervenants qui le souhaiteraient de participer, en temps voulu, à la rédaction collective de l’introduction de la publication.

o Une 2e journée d’études est envisagée, l’année prochaine (?), portant sur une thématique spécifique, encore non déterminée.

  • Carnet de recherches : http://gpc.hypotheses.org/
    Le carnet porte sur le programme de recherche, mais aussi sur les Journées de novembre. L’objectif est d’en faire un lieu actif sur les recherches au sujet des liens entre genre et postcolonial. Nous proposons aux membres associés de nous envoyer certaines informations que nous pourrons mettre en ligne sur le carnet :

o un résumé bio-bibliographique
o les articles de chacun, publiés en ligne

o les actualités de chacun (parution, organisation ou participation à des colloques…).

Anne Castaing et Élodie Gaden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *